Home Paysages Corses Le phare de la Revellata, à la pointe de la Balagne sauvage

Le phare de la Revellata, à la pointe de la Balagne sauvage

0 35447

Vous partez en vacances à Calvi ? Pourquoi ne pas en profiter pour visiter les environs ? A la sortie de la ville se trouve la pointe de la Revellata, et au bout de la presqu’île, son célèbre phare… Les randonneurs et autres adeptes de la Corse sauvage trouveront leur bonheur en empruntant l’un des sentiers qui y mènent. Si vous voulez le découvrir, suivez-nous !

Un des premiers phares de l’Île de Beauté

A l’ouest du golfe de Calvi, on trouve l’un des phares les plus importants de l’Île de Beauté : le phare de la Revellata. Construit sur la pointe rocheuse de la presqu’île éponyme, le phare balise un secteur qui va de l’Île Rousse au golfe de la Girolata.

Ce monument a été mis en construction en 1838, après la création d’une commission qui décida de ceinturer l’île par 5 phares de 1er ordre (les Îles Sanguinaires au sud-ouest, Pertusato et Chiappa au sud, Revellata à l’ouest et Giraglia au nord), et allumé pour la 1ère fois en décembre 1844. Le début de la construction du phare correspond également à l’essor de la ville voisine, Calvi.

Il s’agit d’une tour carrée avec des pierres apparentes qui se dresse sur un soubassement rectangulaire, et qui s’élève sur une centaine de mètres au-dessus de la mer. Le phare abrite un Centre d’Etudes Océanographiques et est aujourd’hui contrôlé depuis Bastia.

Revellata 2

Une promenade au cœur de la Corse sauvage

Plusieurs pistes et sentiers mènent jusqu’au phare, permettant d’effectuer des randonnées littorales en découvrant la presqu’île de la Revellata. Ces sentiers longent plus ou moins la côte, mais n’hésitez pas à vous en éloigner si vous voulez découvrir les recoins sauvages de ce petit bout de terre, faite de petites criques et de pointes rocheuses.

Si vous êtes un amoureux de la nature, ou si vous souhaitez tout simplement vous éloigner de l’agitation calvaise, vous aventurer sur l’un des sentiers qui mène au phare de la Revellata semble être la solution idéale. En effet, malgré une tentative d’urbanisation dans les années 1960, la presqu’île de la Revellata a été maintenue en l’état naturel, et tout est mis en œuvre – notamment par le Conservatoire du Littoral – pour que rien ne change. La presqu’île a donc su préserver la richesse de son fond marin, ainsi que le caractère sauvage de son maquis et de ses falaises.

486899353

Comment s’y rendre ?

Le chemin qui va jusqu’au phare de la Revellata est une partie du célèbre Sentier des Douaniers (ou Sentier du Littoral). Pour vous y rendre, nous vous conseillons de prendre la Route de Porto (la D81b), qui passe par la côte, après avoir longé la citadelle de Calvi. Le sentier débute par une piste en terre, sur laquelle seuls les 4×4 peuvent circuler.

Un peu plus loin, vous pourrez commencer de votre balade le long des roches de la Revellata, pour déboucher sur une succession de petites criques aux eaux turquoise. Sur le chemin, vous pourrez également découvrir la grotte des veaux marins, dont les occupants ont malheureusement disparu…

 

Photos : Didier Faure (Facebook) et ThinkStock

(Visited 19,505 times, 1 visits today)

PAS DE COMMENTAIRE

Donnez votre avis