Home Gastronomie Corse Découverte des Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) en Corse

Découverte des Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) en Corse

1 6638

Ils sont certifiés de qualité par l’Institut National des Appellations d’Origine : les produits traditionnels de l’Ile de Beauté que sont le vin, le miel, la charcuterie, le fromage, l’huile d’olive ou encore la farine de châtaigne symbolisent à eux six toute l’excellence du terroir corse. A travers ce label officiel AOC, les bons-vivants sont rassurés sur l’origine géographique et la fabrication de ces gourmandises qu’ils aiment tant. Focus sur un savoir-faire 100% corse.

L’AOC Vin de Corse (depuis 1968)

Rouges, rosés ou blancs, les 30 cépages insulaires sont tous considérés comme étant de haute qualité. Explications ? Un climat et des sols favorables à la production (plus de 7000 hectares y sont consacrés).

Rien d’étonnant donc à ce que 9 Appellations d’Origine Contrôlée aient été décernées, à la joie des producteurs corses : AOC Patrimonio (en 1968) et Coteaux du Cap-Corse, AOC Cap Corse et Muscat du Cap Corse, AOC Sartène, AOC Porto-Vecchio, AOC Figari, AOC Calvi et enfin AOC Ajaccio. Ainsi, les connaisseurs disposent d’un véritable éventail de choix :

  • des vins rouges typiques, forts ou velours, à base de Nielluccio ou de Sciacarello. A déguster idéalement avec un peu de charcuterie ;
  • des rosés fins et parfumés pour accompagner des salades fraîches et composées ;
  • des blancs moelleux, secs ou fruités parfaits pour relever le got des fruits de mer et du poisson. Ils sont généralement produits à partir de Vermentino.

Autrement dit, les vins corses ont chacun leur caractère selon le climat et le terrain sur lequel les vignes sont entretenues. Allez, c’est le moment de déboucher l’une de ces bonnes bouteilles. Salute ! (Mais n’oubliez pas : comme d’habitude, ces bons crus sont à consommer avec modération)

L’AOC Brocciu (depuis 1998)

En Corse, le fromage, c’est sacré. Autrement dit, sa fabrication relève de la tradition pastorale. Pour preuve, 500 tonnes de Brocciu sont produites chaque année sur le territoire insulaire.

Vendu blanc et crémeux lorsqu’il est frais ou plus sec et salé lorsqu’il est “passu” (affiné), un Brocciu digne de ce nom doit dans tous les cas être fabriqué à partir de lait entier de brebis ou de chèvre provenant d’un troupeau d’ovins de race corse. Le terrain sur lequel les animaux évoluent est en effet essentiel aux parfums dont s’imprègnera le fromage.

L’AOC Miel de Corse (depuis 1998)

Les abeilles en raffolent et elles ne sont pas les seules ! Le miel de Corse ou “Mele di Corsica”, aussi savoureux que coloré, fait le bonheur des amoureux de l’Ile de Beauté. Décrété produit d’AOC depuis le 30 janvier 1998, il se décline en plusieurs arômes et aspects selon la saison : miel de printemps, miel de maquis de printemps, maquis d’été, d’automne, ou encore miel de Châtaigneraie et de miellats du maquis, de quoi séduire tous les palais. On craque pour celui du maquis de printemps : ambré, au goût délicat de caramel. Un pur délice !

L’AOC Huile d’Olive de Corse (depuis 2004)

L’huile d’olive (Oliu di Corsica) fait partie des produits identitaires de la Corse. Douce en bouche et imprégnée des arômes du maquis, elle peut accompagner toute sorte de plat. Cette huile d’exception est réalisée à partir d’olives de qualité, gorgées de soleil et récoltées par plus de 500 producteurs corses répartis sur 2000 hectares de l’île ! Le Moulin de Prunette, le Moulin à huile ou encore le Domaine de Marquiliani cultivent ainsi plusieurs variétés typiques de l’Ile de Beauté :

  • la ghjermana en Balagne, à Sartène et en Castagniccia,
  • la sabina en Balagne,
  • ou la zinzala dans le Taravu et le Valincu.

L’AOC Farine de Châtaigne de Corse (depuis 2006)

Elle est l’une des dernières en date à avoir été reconnue AOC – suite à une demande du Syndicat des castanéiculteurs corses. “Farina Castagnina Corsa” rencontre un grand succès chez les amateurs de pâtisserie et autres spécialités de l’île.

Cette farine au goût caractéristique est un produit entièrement naturel réalisé selon un savoir-faire ancestral. De la récolte au moulinage en passant par le décorticage, le tri ou encore la cuisson, c’est avec délicatesse et respect du produit que les producteurs corses mettent au point cette farine unique. Fine, fruitée et légèrement biscuitée, elle se marie parfaitement avec toute sorte de préparation. Délicieuse, elle est en prime riche en vitamines et donc bénéfique pour la santé.

L’AOC Charcuterie Corse (depuis 2012)

Le produit le plus emblématique de l’île a finalement obtenu son AOC (partielle) en mars 2012, après plusieurs années de bataille. Ses critères ? Un porc 100% Corse, et une alimentation aux glands et à la châtaigne (notamment). Pourquoi cette particularité ? Parce qu’une grande partie de la charcuterie vendue sous l’appellation “Corse” est en réalité produite à partir de porcs en provenance du continent. La viande est loin d’être la même en termes de qualité et de spécificités.

Voilà pour le tour des AOC de Corse. Avez-vous déjà goûté l’un de ces produits ?

(Visited 1,967 times, 1 visits today)

1 COMMENTAIRE

  1. INIMAGINABLE ………………la Corse a pourtant un important terroir et ne pas avoir “réagi ” avant a la possession d’ A O C pour l’ensemble de ces produits ( charcuterie ou tout autres ) est l’une des plus mauvaise façon de donner de la lumière sur les richesses de l’ile .

Donnez votre avis