Home Faune et Flore Corses Les Îles Cerbicale, Réserve sauvage au sud de la Corse

Les Îles Cerbicale, Réserve sauvage au sud de la Corse

Les Iles Cerbicales en Corse du Sud

Prêt(e) à renouer le contact avec la nature ? Embarquez pour une découverte de la Réserve des Îles Cerbicale, au-delà des plages de sable fin de Porto-Vecchio, en Corse-du-Sud.

Un archipel préservé parsemé de 6 îles

Les îles en Corse sont nombreuses et font souvent figure de coins de paradis. Situées en Corse-du-sud à proximité de Porto-Vecchio, à seulement quelques kilomètres des côtes, les Îles Cerbicale constituent une réserve naturelle depuis 1981. Elles demeurent préservées de la présence humaine : l’accostage, la pêche et la chasse y sont en effet interdits.

On compte 6 îles dans l’archipel :

  • L’Île Pietricaggiosa
  • L’Île Forana
  • L’Île de Maestro Maria ou Île Plate
  • Le Rocher de la Vacca
  • L’Île du Toro, la plus éloignée de la côte, à 7 km en mer
  • L’Île Piana

Peu étendues (la plus grande, Piana, fait 700 mètres de long !) et peu élevées (35 mètres pour Forana, la plus grande et 5 mètres pour la plus petite, Maestro Maria), les Îles Cerbicale n’en sont pas moins un espace préservé de 36 hectares au total, abritant une faune et une flore très variées.

La Réserve Naturelle des îles Cerbicale : un espace naturel préservé

Depuis 1999, les Îles Cerbicale font partie de la Réserve des Bouches de Bonifacio, la plus grande réserve de France Métropolitaine (surface : 80 000 hectares). Par ailleurs, elle devraient aussi faire partie du futur Parc Marin International Corso-Sarde. Il faut dire que la Corse sait s’engager pour la préservation de son patrimoine, comme nous l’avions déjà évoqué dans un article sur les réserves naturelles de Corse !

Côté faune. On pourra observer un grand nombre d’oiseaux marins, des colonies de grands dauphins et de nombreuses autres espèces : lézards, rats, faucon pèlerin, fauvette pèlerin, pitchou et sarde, tortue d’Hermann… de quoi ravir les amoureux des animaux ! Un vrai paradis pour eux également : l’Aigrette Garzette a ainsi élu domicile sur une des îles depuis quelques années, constituant ainsi l’une des seules colonies insulaires maritimes de cette espèce en France.

Côté flore. Le maquis est dense sur ces îles et peut atteindre jusqu’à plusieurs mètres de hauteur sur les îles de Piana et de Forana. Sur l’île de Maestro Maria, le sol est sableux, couvert d’herbes et de lys des sables, cette fameuse fleur d’un blanc éclatant qui fleurit en août.

Comment profiter des Iles Cerbicales ?

Si vous voulez découvrir cet endroit idyllique de plus près, vous pourrez plonger aux abords de l’archipel en longeant les canyons sous-marins. L’expérience promet d’être aussi intense qu’unique : de minuscules poissons aux énormes mérous de Méditerranée en passant par une flore variée, vous en prendrez plein les yeux !

A ne pas manquer : l’épave de la Picorella, un navire cimentier qui a coulé après avoir heurté le récif. Le site est idéal pour les débutants et les passionnés d’épaves : on peut aisément traverser les coursives latérales, nager « sur » le pont ou dans la cale ou vous pourrez croiser congres et chapons.

Cerbicale en Corse du Sud

Et si vous êtes un peu frustré(e) de ne pouvoir vous promener sur les îles, nous vous recommandons de faire un tour du côté de Bonifacio et des Îles Lavezzi.

Deux d’entre elles peuvent être visitées.

Visuel Jplm sur Wikipedia

(Visited 10,066 times, 1 visits today)

1 COMMENTAIRE

  1. Comme quoi, pas besoin d’aller jusqu’à l’autre bout du monde pour découvrir des endroits magnifiques !

Donnez votre avis