Home Culture Corse L’église San-Michele de Murato : un joyau de la Corse Pisane

L’église San-Michele de Murato : un joyau de la Corse Pisane

L'Eglise San Michele de Murato

A 475 mètres d’altitude, l’église de San-Michele de Murato domine le Golfe de Saint-Florent. Réputée pour être l’une des plus belles églises de Corse, elle arbore un style architectural unique et coloré, datant de plusieurs siècles. Mais connaissez-vous son histoire ?

Un témoignage de la Corse Pisane

Au XIIème siècle, sous l’occupation de Pise, la Corse est divisée en entités géographiques et religieuses appelées « Pieve ». A ce titre, l’église joue un rôle politique et social de premier ordre dans la région. Elle assure à sa population sécurité, développement et justice.

L’église San-Michele serait une église piévane, de la Pievanie de Bevinco, mais surtout un des plus bels exemples de l’art roman pisan. La légende dit qu’elle aurait été construite en une nuit par les anges, mais son origine remonte à l’an 1280.

En 1839, Prosper Mérimée visite l’île et découvre l’église. Inspecteur Général des Monuments Historiques, il dira que c’est « sûrement la plus jolie église de Corse qu’il ait vu ». En 1875, elle est classée Monument Historique.

Un style architectural unique en Corse

Isolée à un kilomètre de Murato, ses façades polychromes en serpentine verte et en calcaire pâle sont le témoignage de l’art pisan insulaire du XIIème siècle.

Sur ses murs, de nombreux motifs nous renseignent sur les mœurs de l’époque : animaux, gerbes de blé mais aussi main coupée (pour les voleurs) et langue tranchée (pour les menteurs). Par ailleurs, deux personnages sont présents, ils représenteraient (selon la tradition) les seigneurs qui ont financé la construction de l’église. Mais ils pourraient aussi symboliser les pouvoirs judiciaires et religieux (ils portent robe et livre de lois).

Chaque détail semble travaillé, jusqu’aux meurtrières élégamment décorées (frises et entrelacs de serpents). A l’intérieur, les peintures murales ont presque toutes disparues. Il reste quelques fresques datées du XIV ou XVème siècle.

Vous avez peut-être remarqué la hauteur de son clocher : il a en effet été surélevé lors d’une restauration de l’édifice au XVIIIème siècle. Un peu déstabilisant… mais c’est une particularité qui ne fait que renforcer l’originalité de cette église typique.

A faire autour de l’église de Murato

Pour vous rendre à l’église, il faut se diriger vers la ville de Murato (à 23 kilomètres au Sud-Ouest de Bastia), en empruntant la D82 en venant de Saint-Florent au Nord ou par l’Est. L’église San-Michele se trouve le long de la D5, à l’entrée du village, au milieu d’un petit pré.

En face de l’église, de l’autre côté de la route, un caveau est laissé à l’abandon au milieu des cyprès. Il s’agit de celui, entre autres, de Achille Murati. Il fut l’un des plus fidèles lieutenants de Pascal Paoli pendant la guerre d’indépendance au XVIIIème siècle.

Le village de Murato offre aussi quelques monuments remarquables, comme l’Hôtel de la Monnaie Corse et ses trois ponts Génois. Vous pouvez le visiter en suivant l’itinéraire en boucle au départ de l’église (distance de 8 kilomètres et durée de 2h30).

Avez-vous déjà visité cette église ? Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

P.S. : Attention, aux dernières nouvelles, l’église serait encore en rénovation…

Photo Wikipédia

(Visited 3,976 times, 1 visits today)

PAS DE COMMENTAIRE

Donnez votre avis