Home Gastronomie Corse 5 conseils pour profiter de la Corse « pas chère »

5 conseils pour profiter de la Corse « pas chère »

« La Crise », le mot qui fait frissonner. Se priver toute l’année, c’est déjà dur, mais ne pas profiter des vacances, c’est carrément injuste ! Alors, voici un article anti-crise pour profiter de la Corse pas chère. Avec un peu de débrouille et de bon sens, vous pourrez largement profiter de l’Ile de Beauté sans vous ruiner. Un article qui marche aussi pour les grippe-sous :).

1er conseil : faire le comparatif avion / ferry

Avant de profiter de la Corse, il faut d’abord s’y rendre bien sûr. 2 solutions : l’avion ou le ferry. Pour l’avion, des compagnies low-cost proposent des vols vers la Corse à des tarifs vraiment intéressants. Mais parfois les vols d’Air France ou de la CCM Airlines peuvent être plus avantageux. N’excluez aucune possibilité et faites des comparatifs sur Internet. Bien sûr, l’inconvénient de l’avion, c’est qu’une fois en Corse, vous devrez louer un véhicule. Et là, le prix fait mal. On en reparle.

SNCM ou Corsica Ferries

Parlons du ferry. Il existe 4 compagnies qui desservent la Corse : Corsica Ferries, SNCM, CMN La Méridionale et Moby Lines. La plupart des départs se font de Marseille, Toulon ou Nice. La compagnie Corsica Ferries fait régulièrement des réductions (jusqu’à 45€/pers sans voiture). Surveillez les promos. Et si vous voyagez de jour… pas besoin de cabine :). Hop, une économie en plus.

2ème conseil : privilégier d’autres types de logement

Ce n’est pas dans les hôtels que vous trouverez les prix les plus bas surtout en ville ou sur la côte. C’est certain. D’autres alternatives pour profiter de la Corse pas chère s’offrent à vous. Le camping reste la solution la moins onéreuse. Mais attention, en Corse, comme ailleurs, on ne campe pas n’importe où. Le camping sauvage est désormais puni d’amende. Pas l’idéal pour faire des économies.

Les gîtes ruraux offrent l’avantage que vous vous ferez à manger. On gagne en frais de restaurant… même si le séjour est moins festif du coup. Les maisons d’hôtes sont aussi une solution pas chère et conviviale. Autres astuces : la colocation de vacances entre amis, le couchsurfing (où vous vivez chez des membres du réseau) et l’échange gratuit de maisons. Ca vous tente ?

3ème conseil : mettre la main à la pâte

Ce n’est un secret pour personne : manger au restaurant coûte cher. Alors, si on peut craquer de temps en temps pour ce petit plaisir, y céder tous les jours n’est pas vraiment rentable. Mais vous pouvez amener les spécialités corses dans votre assiette sans pour autant vous ruiner… en les préparant vous-même. On fournit les recettes corses ;). Et pour le midi, un pique-nique à l’ombre est toujours agréable !

Sinon, privilégiez les petits restaurants des villages, plutôt que ceux du bord de mer. Pour environ 10 à 15 € (pour les moins chers et sans vin), vous allez déguster un repas complet et copieux.

4ème conseil : voyagez en commun

Si vous n’avez pas pu embarquer votre véhicule dans le bateau. L’autre alternative reste les transports en commun : lignes de bus, navettes entre les aéroports et les principales villes, train… Pour vous donner une idée des prix : il faut compter 8€/ pers pour faire Bonifacio-Porto-Vecchio en bus, 3€ pour faire Ajaccio-Porticcio.

Le transport qui fait l’unanimité est le fameux Trinichellu, le train corse. Pour moins de 30 €, vous pouvez faire Ajaccio-Bastia. Vous serez un peu secoué(e), mais c’est ce qui fait son charme ;).

Sinon, pensez aussi à la location de voiture, de vélo, ou de scooter à la journée. Pour une cinquantaine d’euros, vous pourrez aller visiter les alentours de votre ville de séjour.

5ème conseil : s’y prendre à l’avance !

Pensez toujours à réserver tôt pour payer le moins cher possible, que ce soit l’avion, le bateau ou encore votre location. Et surtout, si vous voulez faire le maximum d’économies, évitez la haute saison, partez plutôt en mai-juin ou septembre-octobre. Vous échapperez à la flambée des prix et l’affluence des vacanciers.

Vous avez d’autres astuces pour vivre des vacances en Corse pas chères ? Les commentaires vous sont ouverts !

Photo : Jean Baptiste M, Dominique Archambault, elfique41

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour
    La SNCM aussi fait des promos… et reste le plus souvent la moins chère.
    Pour la traversée de jour, c’est une demi bonne idée. Les heures d’arrivée se font en début d’après-midi jusque tard le soir -> 1/2 journée de perdue à une nuit d’hébergement supplémentaire. Et parfois une traversée de nuit en promo revient moins chere qu’une traversée de jour au tarif standard.
    Enfin, les chambres d’hôtes sont bon marché, mais pas sur la côte. Trop souvent, elles se révèlent aussi chères (sinon plus) qu’un hôtel.
    Bref, plus que d’écouter les conseils des autres, un travail de préparation personnel est encore le meilleur moyen de faire des économies.
    C’est bien connu, les conseilleurs ne sont pas les payeurs !

Donnez votre avis