Home Gastronomie Corse « Une petite myrte ? »

« Une petite myrte ? »

Voilà une expression typiquement Corse. Si on vous propose « une petite myrte ? » pendant vos vacances sur l’île de beauté, ne réfléchissez pas trop longtemps et acceptez. Vous êtes sur le point d’être initié(e) à une tradition Corse : boire une petite liqueur de myrte en fin de repas. Bon, petite liqueur de 40° quand même ;-). Ca chauffe vite. Vous ne connaissez pas ? Alors, on vous explique tout.

La liqueur de myrte : le digestif traditionnel

La liqueur de myrte se boit en digestif après un bon repas. On vous conseille de la boire très fraiche avec beaucoup de glace pillée. Pensez donc à en avoir toujours une bouteille au frigo pour un ami Corse de passage ;-).

Cette liqueur est le résultat d’un long travail de macération. Il existe 2 types de liqueur de myrte : la liqueur rouge, dont la couleur vient du mélange des baies et des feuilles, et la blanche, qui est obtenue par macération des baies dépigmentées et des jeunes bourgeons. Dans les deux cas, la patience est de mise. En effet, il faut attendre entre 2 et 6 mois pour que la liqueur de myrte soit prête. Quelque soit la couleur de votre liqueur, elles ont toutes les deux ont en commun cet arôme parfumé et fruité. Pour le reste, c’est à vous donc de voir quelle liqueur de myrte satisfera aux mieux vos papilles assoiffées :-).

2 mois après la mise en bouteille, la liqueur rouge a une coloration très sombre tirant sur le pourpre. En bouche, attendez-vous à une légère acidité. Après 6 mois de macération, vous aurez en revanche, une liqueur de myrte plus claire avec quelques reflets rubis et un goût beaucoup plus doux…

La liqueur de myrte est une tradition de longue date en Corse. Elle remonte au 19ème siècle. Les familles Corses fabriquaient donc leur propre vin de myrte pour leur consommation personnelle.

La myrte, à ne pas confondre avec le myrte !

Ce n’est pas la même chose. La myrte, c’est l’abréviation Corse qui désigne la liqueur. Le myrte, c’est l’arbre sur lequel poussent les fameuses baies. Le myrte pousse dans tout le pourtour méditerranéen et donc à fortiori, dans le maquis Corse ! Vous le trouverez soit sous la forme d’arbrisseau soit d’un bel arbre de 3 mètres de haut. Du tout au tout ! Au printemps, vous admirerez ses fleurs blanches… et dès septembre, ce sera la saison de la récolte des baies. Quand elles sont sombres et se décrochent presque toutes seules, c’est le bon moment. Les baies persistent même une partie de l’hiver.

Saviez-vous que les baies de myrte étaient très utilisées ? Eh oui, depuis l’antiquité on s’en sert énormément : pour aromatiser en cuisine, en guise d’encens dans la maison, pour parfumer en eau de toilette (on l’appelait alors l’eau d’ange), en confiture et en liqueur bien sûr !

Comment fait-on la liqueur de myrte ?

La liqueur de myrteC’est un rapide résumé, vous trouverez la recette détaillée sur Cuisinez-Corse. Toujours est-il que vous n’aurez pas besoin d’être un grand chimiste pour faire de la liqueur de myrte. Après la récolte des baies et des feuilles de myrte, il vous faudra les laver puis les laisser sécher 2 bonnes semaines. Vous placerez le tout dans un grand récipient de verre puis vous versez de l’alcool à 95° ou de l’eau de vie pour les recouvrir. Un mois après, la macération devrait être terminée. Egouttez les feuilles pour récupérer l’alcool. Ajoutez encore un sirop de miel dilué dans de l’eau. Et laissez reposer encore 2 mois. Il faut mériter la dégustation ;-).

Vous avez goûté cette fameuse liqueur de myrte pendant vos vacances en Corse ? Verdict ?

Photo des baies de myrte

(Visited 8,111 times, 1 visits today)

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour La Boîte à Truc ! Merci Wikipédia en effet. Curieux de voir votre article, n’hésitez pas à profiter de la qualité de notre site pour poster votre lien en commentaire 😉

  2. Excellent
    D’ailleurs je me suis servi de la même photo (wikipédia) pour illustrer hier un article sur les valeurs “médicinales” du myrte et de l’huile essentielle de myrte…trés bientôt en ligne et primeur pour vous.
    Et bravo pour LE myrte enfin !
    Toujours la même qualité rédactionnelle…SEO bravo.

Donnez votre avis