Home Villes et Villages Corses Bonifacio, la ville corse portée par les falaises

Bonifacio, la ville corse portée par les falaises

1 27815

Chouchou des touristes. Bonifacio, c’est le lieu de Corse le plus visité. Forcément, la ville fait rêver : falaises à pic, mer infinie, maisons vertigineuses… quoi de plus dépaysant ? Et pour parfaire le tout, vous y ferez de merveilleuses photos :-). Un tour en ville s’impose !

Bonifacio, la guerrière !

Bonifacio a quand même une histoire particulière, faite de guerres, de résistances, de sièges… Pas facile d’être Bonifacien dans le temps ! Et c’est justement ce qui fait le caractère de la ville. Même de loin, vous serez soufflé(e) par cette forteresse imprenable. D’ailleurs, vous ne trouvez pas qu’elle ressemble à la proue d’un navire ?

Pour admirer les fortifications et jouer aux sentinelles d’antan, il vous faudra emprunter le chemin de ronde. Vous vous amuserez aussi à descendre le fameux escalier du roi d’Aragon… par contre, pour le remonter, ce sera une autre histoire. En effet, il descend jusqu’à la mer, soit 65 mètres de descente et 187 marches ! Vous les comptez ? L’anecdote dit que ce sont les soldats su roi d’Aragon qui auraient creusé ces marches. Autre solution : ce sont les habitants eux-mêmes qui s’y sont collés pour se ravitailler en haut.

Autre source d’émerveillement : les maisons. Elles dominent à 60 mètres de haut à flanc de falaises. Mieux vaut ne pas avoir le vertige pour ouvrir ses fenêtres :-). Mais il y avait peu de risques que les maisons soient prises d’assaut.

En vous promenant dans les ruelles étroites, n’oubliez pas de lever la tête. Vous voyez ces drôles de gouttières ? Elles servaient à faire passer l’eau potable des citernes de maison en maison. Ingénieux.

Bonifacio, la moderne

Bien sûr, vous n’êtes pas obligé d’être passionné(e) d’Histoire pour apprécier Bonifacio. Vous pouvez aussi vous promener dans les ruelles ombragées, vous baigner, faire les magasins… La montée Rastello mène au port. Restaurants, boutiques, glaciers et départ pour les splendides îles Lavezzi et d’autes excursions maritimes vous y attendent.

Bonifacio : Grain de Sable

Un grain de sable dans l’océan…

Au large de Bonifacio, il y a aussi le « grain de sable ». Mais si, cela vous dit forcément quelque chose… c’est LA photo à faire à Bonifacio. La roche est isolée au beau milieu de l’eau. Seuls les oiseaux marins peuvent s’y percher pour prendre le soleil et repérer les poissons… et ils ne boutent pas leur plaisir, c’est le moins que l’on puisse dire. Point de visite incontournable de la côte où grandes mouettes peu farouches se laissent photographier, le « grain de sable » est visible depuis les hauteurs de la cité. Cette gigantesque roche est le symbole de la force des éléments naturels qui frappent les côtes Bonifaciennes.

Le « grain de sable » (ou « Diu Grossu ») doit son nom à sa forme, plutôt qu’à sa taille ! Cette masse de calcaire s’est détachée de la falaise toute proche à cause de l’érosion. On peut l’admirer de loin, depuis le belvédère de la citadelle, près de la Chapelle St-Roch… mais aussi de près. En effet, le « grain de sable » fait partie des programmes classiques de promenades en mer.

Malgré ses airs de tranquillité durant la saison estivale, les Bouches de Bonifacio figurent parmi les côtes les plus exposées aux fureurs de la Mer Méditerranée. Les tempêtes sont impressionnantes, le vent et la mer se déchaînent et renversent petits bateaux comme plus gros navires. En 1855, une de ces tempêtes a causé le naufrage de La Sémillante et de ses 700 hommes au large des îles Lavezzi. Seuls 560 d’entre eux ont été retrouvés et sont enterrés dans les deux cimetières de l’île.

L’érosion est une des conséquences naturelles de la violence des éléments. Elle a merveilleusement bien sculpté la côte de l’extrême-sud de la Corse mais ici, à Bonifacio, elle menace les constructions bordant le littoral. A (très long) terme, il est d’ailleurs probable que notre magnifique cité soit ensevelie sous les flots.

Malgré ce funeste présage,  on ne peut s’empêcher d’avoir un regard admirateur sur ce « grain de sable ». L’avez-vous déjà vu ?

Le sport à Bonifacio

Et pour les sportifs dans l’âme, la campagne de Bonifacio ravira les muscles ankylosés : vtt, randonnée, cheval… Ca va bouger.

Quelques conseils

Bien sûr, il y a encore bien d’autres visites à faire de Bonifacio. Une journée ne sera pas de trop. Mais attention, se garer en été relève de l’exploit… Si vous ne voulez pas visiter au pas de course, venez tôt le matin quand les parkings (payants) ne sont pas encore bondés. Natahalie, qui avait visité Bonifacio l’an dernier, nous avait fait un récit détaillé de ses vacances à Bonifacio, prenez quelques notes :-).

Photos : Grain de Sable, Falaises, Ville Haute

1 COMMENTAIRE

  1. de 1970 à 1985 nous passions toutes nos vacances d’été en Corse à la Bravone sur la côte orientale , et Bonifacio faisait toujours partie de nos visites,déjeuner dans la haute ville à « Stella d’Oro »et même visite chez les légionnaires!
    visite au magasin de pierres et minéraux sur le port de la ville basse, c’était presque un pélerinage! Nous ne nous lassions jamais des falaises de craie, où s’accrochaient souvent quelques chèvres; La Sardaigne en face, souvent je disais que je ferais la traversée à la nage avec les palmes, à l’époque je nageais facilement 3- 4 km par jour! La Corse est un joyau de beauté,en vous laissant ce commentaire, si je ferme les yeux je sens l’odeur des eucalyptus et du maquis!

Donnez votre avis