Home Artistes Corses Découvrez la Corse en musique avec les polyphonies Corses !

Découvrez la Corse en musique avec les polyphonies Corses !

Les polyphonies, un sacré symbole de la culture Corse. Impossible de passer des vacances dans l’île de beauté sans prêter une oreille attentive aux polyphonies Corses, dites « A pulifunia Corsa ». L’ambiance musicale, c’est important ! Et vous allez voir, pendant votre « blues post-Corse » (à votre retour de vacances) vous les écouterez en boucle. Ce sont vos collègues qui vont être contents :-). Pour pouvoir leur expliquer votre soudaine passion, voici quelques infos à connaître sur les polyphonies Corses.

Les polyphonies Corses : toute une histoire

Les polyphonies ne sont pas nées d’hier. Elles accompagnaient les hommes dans leur vie quotidienne (travaux des champs, transhumance, saisons, fêtes) et dans les événements forts comme les naissances, les mariages, les décès… Les thèmes des polyphonies sont donc variés : on trouve des chants amoureux, de travail, des lamentations sur le deuil, l’absence ou l’exil, des joutes poétiques, etc.

Dans les fêtes de village, des joutes chantées faisaient office d’animation. Autour d’un sujet divers, un duel en chansons s’organisait. Chaque chanteur devait alors répondre à l’autre avec une réponse pertinente… et poétique. Pas évident. Quand l’un d’eux restait bloqué. La victoire était prononcée.

Le langage des polyphonies Corses

Les polyphonies Corses ont leur propre chorégraphie. Eh oui, il existe des rituels. Les chanteurs se mettent en ligne, bras sur l’épaule du voisin, main sur l’oreille. Pourquoi la main sur l’oreille ? Pour tempérer le volume de leur chant. Traditionnellement, un groupe polyphonique se compose de 3 chanteurs, mais vous l’aurez remarqué ce n’est pas une obligation. Le chant polyphonique est également censé être exclusivement masculin mais une fois encore, il y a des ajustements :-).

Le chant polyphonique se chante à 3 voix : la voix A siconda commence le chant. C’est la voix principale qui guide le chant. Elle donne la mélodie et l’harmonie. U bassu est la voix la plus grave, elle donne la ligne harmonique. A terza est la dernière voix du trio, elle est plus aiguë et ajoute des variations à l’ensemble. S’il y a plus de membres, les voix basses et secondes sont doublées ou triplées.

Les polyphonies Corses s’exportent…

A Filetta, la polyphonie Corse

Il existe bien sûr de nombreux ensembles polyphoniques en Corse et certains ont réussi à faire connaître le genre bien au-delà des côtes de l’île de beauté. C’est le cas de Canta u populu, I Muvrini, Petru Guelfucci, A Filetta, Barbara Furtuna, Arcusgi, Diana di l’Alba, I Chjami Aghjalesi, Tavagna, Soledonna (polyphonies féminines). On s’en réjouit. Des titres mélangeant polyphonies Corses et variété internationale ont même vu le jour. Quelques exemples tirés des albums d’I Muvrini : Terra d’Oru avec Sting, Jalalabad avec MC Solaar, Streets of Philadelphia avec Anguun…

Vous connaissez d’autres groupes de polyphonies et vous voulez les partager avec nous ? Super… on attend vos commentaires !

Photos de A Filetta et Barbara Furtuna

PAS DE COMMENTAIRE

Donnez votre avis