Home Circuits Corses « Corse Express » : 3 étudiants, 2 kayaks… 1 tour de...

« Corse Express » : 3 étudiants, 2 kayaks… 1 tour de Corse !

3 étudiants valenciennois partis en kayak, pour faire le tour de la Corse. Ca vous paraît dingue ? Et pourtant, c’est l’aventure que nous avons découverte par hasard en tombant sur Plusduntour.fr. Forcément, nous avons voulu en savoir plus sur la préparation, le parcours, les plus beaux souvenirs, etc. Voici donc le récit du périple sportif et dépaysant de Steve, Valentine et Benjamin réalisé en 4 semaines… Interview.

Vacances Corses : 2 kayaks, la Corse, 3 amis… Qu’est-ce qu’il vous a pris ?

Steve : C’est vrai qu’on nous pose souvent cette question, et j’avoue qu’on se l’est posée nous même quand les éléments étaient contre nous (“On a vraiment payé pour faire ça ??”). En fait, l’idée date d’avril 2009. Benjamin m’avait montré quelques articles sur des gens qui partaient en voyage en kayak, à pied, en vélo, etc… avec une idée qui revenait souvent : le respect de la nature.

On a commencé à rêver et on s’est mis en tête de descendre la France en kayak par ses cours d’eau. Le voyage commençait à s’organiser, et puis, par un malheureux concours de circonstances, il a finalement été annulé. Quelques mois plus tard, et avec l’arrivée de Valentine, nous avons commencé à chercher un voyage à faire, avec les critères de tous le monde : sportif, non motorisé, coupé du monde, et dépaysant !

La Corse est vite arrivée numéro 1 dans nos idées : un peu d’exotisme à portée de nos budgets d’étudiants. L’idée de faire le tour n’est pas venu tout de suite, c’est au cours de la préparation qu’on s’est lancé ce défi.

VC : Pour affronter la Corse en kayak, vous avez dû vous préparer… Ca se prépare comment, ce genre d’aventure ?

Steve : Ca peut surprendre et on n’est pas fier de le dire, mais nous n’avons fait aucune préparation physique. Non pas qu’elle n’était pas utile, elle aurait même été la bienvenue. Toujours est-il que, dans notre cas, celle-ci s’est faite la première semaine, entre Ajaccio et Bonifacio.

Bien sûr, nous ne sommes pas parti “à l’arrache”. Ce qu’on a préparé avec soin, c’est l’aspect sécurité. On avait des cartes détaillées qui nous permettaient de repérer les zones où l’on pourrait accoster si on se faisait surprendre par la météo. Mais aussi deux portables qui nous permettaient de rester informés des vents annoncés. On a lu plusieurs récits de personnes ayant réalisé le même type d’aventures, et avons posé nos questions sur des forums, tel qu’Expemag, le site du magazine Carnets d’Aventures dont nous sommes de fervents lecteurs. Les membres du forum nous ont apporté de nombreux conseils.

VC : Donc, racontez-nous un peu votre périple de 4 semaines…

Steve : En résumé : nous sommes partis d’Ajaccio, le 28 juillet, pour atteindre Ajaccio, 4 semaines et 700km plus tard, après avoir découvert la variété de paysages et de fonds marins de la côte, après avoir rencontré un côté de soi qu’on ne voit pas tous les jours, après avoir vécu l’aventure !

Plus d’un tour, c’est le nom de notre aventure, puisque nous avons dépassé notre point de départ de quelques kilomètres, ce qui nous permet alors de dire que “Nous avons parcouru plus d’un tour de Corse ! ” Si vous voulez tout savoir sur notre voyage, je vous invite à vous rendre sur notre site Plusduntour.fr. Au delà des détails techniques et matériels de l’aventure, vous y trouverez notre carnet de bord, on y raconte le détail de chaque journée.

VC : Vous avez eu le temps d’en profiter un peu, ou c’était juste beaucoup de sport ?

Steve : Nous ne sommes pas partis avec une intention de battre le record du tour, ou d’aller vite. Donc on ne peut pas parler de but sportif. Alors oui, on a profité ! On s’est permis des demi-journées de pause, parce que c’est quand même les vacances, et puis ça nous permettait de reprendre des forces, de profiter de ce cadre idyllique, de la chaleur et du beau temps. On a également longé la côte au maximum, c’était plus agréable, plus joli.

VC : Un souvenir, une anecdote particulier sur la Corse ?

Steve : Girolata. C’est vraiment un endroit magnifique. On est arrivé vers 13h dans le port, et on a tout de suite pris la décision d’y rester jusqu’au lendemain. On a passé l’après-midi sur une petite plage à proximité. Et sommes revenu au “village” le soir pour y manger. Je pense que nous avons tous trois l’intention d’y revenir un jour, avec nos sacs sur le dos, pour y passer une soirée et une nuit au gîte.

VC : Si c’était à refaire, vous replongez (ou repagayez ;-)) ?

Steve : Sans hésiter. On essaierait peut-être d’être quatre, afin que personne ne s’ennuie, seul sur son kayak. Mais on en ne changerait rien d’autre.

VC : Et la prochaine aventure, c’est pour quand ?

Steve : C’est en cours de discussion. Evidemment, on voit les choses en plus grand. L’Asie et l’Amérique sont des continents qui nous attirent beaucoup. Une chose est sûre, ce sera non motorisé !

Bonne chance à tous les 3 pour ce prochain voyage en perspective et merci à Steve pour ce récit passionnant. Si vous souhaitez en savoir plus sur leur aventure, nous vous conseillons d’aller jeter un oeil sur leur site Plusduntour.fr. On sait bien qu’une telle interview vous a donné envie de vous munir d’une pagaie et de partir naviguer en Corse :-).

(Visited 1,232 times, 1 visits today)

PAS DE COMMENTAIRE

Donnez votre avis