Home Gastronomie Corse 7 raisons d’effeuiller la Clémentine Corse

7 raisons d’effeuiller la Clémentine Corse

En plein hiver, ça donne un peu de vitamine. La clémentine Corse arrive d’habitude plus tôt, mais les pluies qui se sont abattues sur l’île ont retardé la cueillette. Bonne nouvelle, la récolte a commencé ! Alors profitons rapidement de ce délice insulaire qui ne se déguste que 2 mois dans l’année. Vous vous demandez ce que cette clémentine Corse a de plus que les autres clémentines ? Hé bien découvrons-le ensemble…

1/Locale.

Les clémentines que vous trouvez sur les étals viennent des 4 coins du monde, mise à part la clémentine Corse qui est la seule clémentine à venir de France.

2/ Acidulée, juteuse et sucrée.

La clémentine Corse provient d’un croisement de mandarine et d’orange. Jusque là rien d’anormal. Mais l’orange qui sert au croisement est plus douce que celle utilisée en Espagne ou dans le Maghreb. Ce qui donne au fruit Corse ce goût sucré et acidulé que l’on aime tant.

La Clémentine de Corse3/ Idéale pour les enfants.

Voici quelques arguments imparables pour les enfants récalcitrants : la clémentine Corse n’a pas de pépin car elle est asexuée.

Elle est de calibre moyen, elle tient donc dans une poche pour le goûter. Sa peau est très fine, ce qui la rend très facile à éplucher ! CQFD.

4/ Toujours fraiche et cueillie à la main.

Reconnue depuis mars 2007, la clémentine Corse porte l’indication IGP (Indication Géographique Protégée). Nous sommes alors assuré(e)s que seule 1 semaine s’est écoulée entre la cueillette et l’étal du supermarché. Fraicheur garantie. Autre indicateur de fraicheur, la clémentine Corse est vendue avec ses 2 longues feuilles vertes et effilées. Si la feuille est belle… la clémentine l’est aussi !

5/ Aux couleurs changeantes mais toujours brillantes.

Sachez également que les clémentines sont lavées, brossées et cirées avant d’arriver en magasin, c’est ce qui leur donne cette brillance. En début de saison, la clémentine de Corse est très orangée avec un « cul vert » – c’est le terme exact ! En effet, la base de la clémentine Corse est toujours vert clair même quand elle est parfaitement mûre… Mais au fil du temps, elle deviendra plutôt rouge/orangé.

6/ Cuisinez-la.

Et pour ceux et celles, qui aiment mijoter de bons petits plats, sachez que la clémentine de l’Ile de Beauté est très savoureuse cuite. En plus, la membrane entre les quartiers est tellement fine qu’elle fond pendant la cuisson… hop, une tâche en moins ! Et si vous avez des bonnes recettes à nous faire partager… les commentaires sont ouverts.

7/ Typiquement Corse.

Le 1er clémentinier a été planté en 1925 par Don Philippe Semidei à Figaretto (sur la Plaine Orientale). Les plantations sont d’ailleurs toujours situées à cet endroit. Ces agrumes fins demandent en effet des conditions de vie particulières (de vraies divas ;-)) :

  • Être à moins de 15 kilomètres de la mer, pour bénéficier du vent maritime,
  • Ne pas dépasser les 300 mètres d’altitude,
  • Pousser sur une pente inférieure à 25%,
  • Avoir un climat tempéré mais avec des pluies nombreuses.

Il y a donc 512 000 plants de clémentiniers en Corse répartis sur 1 230 hectares. Pendant la récolte, ce sont entre 17 000 à 20 000 tonnes de fruits par an dont 10 000 à 13 000 sous IGP Clémentines de Corse qui sont cueillis. Vous en trouverez donc facilement cet hiver ! Avouez que ça fait plaisir ;-)

Photos par : Clémentine Corse

1 COMMENTAIRE

  1. bravo à la corse pour ses clementines vraiment delicieuses !!!

    vive la corse et vive la france

    cordialement

Donnez votre avis