Home Culture Corse Partez à l’assaut des tours Génoises !

Partez à l’assaut des tours Génoises !

On ne peut pas imaginer l’Ile de Beauté sans ses fameuses « Tours Génoises », symboliques du paysage Corse. On en voit sur tout le pourtour de l’île et en particulier dans le Cap Corse : rondes, carrées, à créneaux ou à mâchicoulis, construites en granite, en calcaire ou en schiste… il y en a dans tous les styles. Certaines surplombent des panoramas impressionnants, comme celle d’Arone. Alors partons ensemble découvrir le passé de ces torri militaires qui ponctuent le littoral Corse.

Surveiller la côte : la mission des tours

Aux 15ème et 16ème siècles, les Génois n’ont pas eu la main légère sur la construction des tours littorales. Une centaine de tours a été érigée… et 67 tiennent encore debout actuellement.

Les torregiani (gardiens des tours) veillaient à la sécurité de l’île. Ils scrutaient donc l’horizon – jour et nuit – à la recherche de la moindre menace. Heureusement, ils étaient entre 2 et 6 hommes pour remplir cette dure mission. Malgré ça, ils ne pouvaient quitter leur tour que 2 jours maximum : on comprend mieux pourquoi les désertions étaient courantes.

En cas de danger, les torregiani allumaient de grands feux ou faisaient sonner le colombu (sorte de conque) pour prévenir les tours suivantes. Une chaine se formait alors. On dit qu’en une heure, toute l’île était avertie du danger. Les habitants avaient alors le temps de se mettre à l’abri.

Ces tours avaient aussi une 2ème fonction : celle de poste de douane. Les gardiens percevaient donc différentes taxes sur le commerce maritime et l’agriculture. Mais au fil du temps, les gardiens ont déserté leurs tours, les laissant alors à l’abandon… d’où l’état de délabrement de certaines.

Visitons les tours Génoises…

Les torri étaient construites sur 3 étages, avec la porte d’entrée à plusieurs mètres du sol… rôle défensif oblige ! Au 1er étage, vous trouviez le cellier avec les réserves en eau, en nourriture et en munition. Le 2ème étage était la pièce à vivre (pour tous les 6 !) et tout en haut, les gardiens faisaient leur tour de garde.

Pour passer d’un étage à l’autre, il fallait emprunter des trappes et des échelles. Rustique, la vie de gardien de tours Génoises :-).

Aujourd’hui, vous pouvez découvrir la plupart des tours Génoises de Corse en empruntant des sentiers (parfois escarpés). Voici quelques torri à visiter lors de votre passage en Corse :

  • Cap Corse : Tour de Nonza / Tour de Negru / Tour de Farinole
  • De Porto à la Balagne : Tour de Porto / Tour de Spano
  • Deux Sevi : Tour de Sagone / Tour d’Orchinu
  • Région d’Ajaccio : Tour de la Parata / Tour de Capitello / Tour de Capo di Moro / Tour d’Isollela / Tour de Campomoro /
  • Vers Bonifacio : Tour de Senetosa / Tour de Roccapina / Tour d’Olmeto
  • Côte orientale : Tour de Fautea / Tour de Pinareddu / Tour de l’Osse / Tour d’Agnello

Photos issues de notre jeu-concours “Envie de Corse”

(Visited 2,256 times, 1 visits today)

PAS DE COMMENTAIRE

Donnez votre avis