Home Hébergement Corse Le refuge du GR20, mode d’emploi

Le refuge du GR20, mode d’emploi

Le GR20, c’est 200 kilomètres de randonnée sportive… voire très sportive ! Il va de Calenzana à Conca en passant par les principaux cols et montagnes de Corse (voir la carte du GR20). Il se parcourt en 15 étapes d’environ 7h de marche chacune. Rassurez-vous, vous n’aurez pas à marcher en continu… pour vous ravitailler et vous reposer, profitez de chaque refuge du GR20.

Dans chaque refuge du GR20, vous pourrez tranquillement vous reposer après une journée bien remplie… et avant la suivante qui ne le sera pas moins. Et ce pendant ces 15 jours de ce trek intensif plébiscité par les amateurs de randonnées dans le monde entier. > Voir la liste des refuges du GR20

Le refuge du GR20… pour des vacances économiques

carte du GR20Le tarif est d’environ 10 euros par personne pour une nuit. Mais attention, depuis avril 2009 il faut réserver sa nuit dans un refuge du GR20. Cette nouveauté est liée au succès du GR20 qui est de plus en plus fréquenté (surtout l’été). Les refuges ne sont généralement pas très grands : il y a au maximum 30 lits. Pensez donc à passer un petit coup de fil pour prévenir de votre arrivée si vous voulez avoir une place au chaud pour la nuit !

Pour ceux qui préfèrent le camping, autour des refuges, vous trouverez des aires de bivouac où vous pourrez planter votre tente. Vous ne paierez alors que 5 euros pour avoir accès aux installations du refuge du GR20. Si vous n’avez pas voulu vous alourdir avec une tente pour traverser le GR, les refuges louent des tentes pour 10 euros. Pour des raisons de sécurité, il est interdit de bivouaquer en dehors des aires prévues à cet effet dans chaque refuge du GR20.

Pas vraiment un hôtel *** tout de même

Il faut reconnaître que dans le refuge du GR20, le confort est sommaire. Mais vous y trouverez tout ce qu’il vous faut pour passer une bonne nuit et vous ravitailler pour le lendemain.

Ainsi, chaque abri comporte un dortoir avec des matelas, une cuisine avec des ustensiles et une gazinière, une cheminée ou un poêle à bois, une salle commune et un lieu de dépôt d’ordures. Surtout n’oubliez pas de mettre dans vos bagages un bon sac de couchage, car le refuge du GR20 ne possède pas de couverture. Et en montagne, les nuits sont très fraiches.

Par contre, les points d’eau, les douches et les toilettes ne sont ouverts qu’en été quand il y a un gardien. Profitez donc des baignoires naturelles (quand vous en voyez une) pour faire un brin de toilette si vous ne voulez pas faire fuir vos compagnons de dortoir ;-)

Souvent, dans le refuge du GR20, vous pourrez faire le plein de ravitaillement. Mais avant de partir, prévoyez des produits lyophilisés pour manger au cas où le refuge aurait été victime d’un hold-up de fromage Corse ;-). Le matin, avant de repartir en randonnée, pensez à remplir vos gourdes. Certaines étapes manquent cruellement d’eau potable.

Le refuge, un lieu de rencontres !

L’avantage de passer la nuit dans un refuge du GR20, c’est que vous pourrez y rencontrer des randonneurs de toutes nationalités pour partager vos souvenirs, vos photos, vos impressions et même vos desserts ! Il n’est d’ailleurs pas rare que des randonneurs fassent toute la traversée du GR20 ensemble à la suite d’une rencontre dans l’un de ces refuges. Peut-être allez-vous rencontrer vos futurs meilleurs amis dans un refuge du GR20, qui sait ?

En tout cas, mieux vaut être sociable pour passer la nuit dans un refuge du GR20 car la proximité devient très vite de la promiscuité… N’espérez pas faire une grasse matinée dans un refuge du GR20 : les grands randonneurs partent souvent très tôt pour faire le plus de kilomètres quand il fait frais et quand il y a moins de monde. Les refuges sont donc presque vides dès 8h00 du matin.

Liste des refuges du GR20 dans le Parc Naturel Régional Corse

N’oubliez pas de vous munir du précieux topo guide : il vous sera d’une grande utilité pour les itinéraires, les durées d’étapes et la localisation des refuges du GR20 ! Voici la liste des refuges à travers les 15 étapes :

Refuge GR20 : Orto di Piobbu

Refuge du GR20 : Orto di Piobbu

1. Calenzana – Ortu di u Piobbu (durée : 6h30)

Le refuge d’Ortu di u Piobbu à 1520 m d’altitude, en haut du vallon de Melaghia, est situé dans un environnement boisé. Il y a de la place pour 30 personnes. Tel : 04 95 62 77 13 / 04 95 62 70 08

2. Ortu di u Piobbu – Carozzu (durée : 7h00)

Le refuge du Carrozu dans le vallon de Spasimata est à 1270 m d’altitude et n’a que 24 places. Mais il est à proximité d’un torrent et possède beaucoup de cachet : sa terrasse est à l’ombre des arbres qui passent à travers le plancher et ses fenêtres sont végétales. En plus vous aurez une très belle vue sur la mer. Pour finir la journée sur une très belle note végétale. Tel : 04 95 51 79 10

3. Carozzu – Ascu Stagnu (durée 6h10)

Ascu Stagnu est à 1422 m d’altitude et il y a de la place pour 32 personnes. Comme Ascu est une station de ski, vous y trouverez aussi un hôtel, un camping, un restaurant et du ravitaillement. Vous pourrez donc vous offrir un bon repas chaud…un petit luxe appréciable après des journées très physiques. Tel : 04 95 51 79 10

4. Ascu Stagnu – Tighjettu (durée 6h00)

Le refuge de Tighettu dans le vallon de Tula est très original : il est construit sur pilotis au dessus du ravin de Sturonciacone et dans un environnement très minéral. 39 personnes peuvent y dormir. Tel : 04 95 51 79 10

5. Tighjettu – Ciottulu di I Mori (durée 4h00)

L’étape est relativement courte mais le refuge du GR20 suivant à savoir Castel di Vergio semble souffrir d’une mauvaise réputation… Il vaut donc mieux profiter de cette étape courte pour se baigner dans les vasques naturelles et profiter de ce petit refuge de 24 places à 1991m d’altitude.

Refuge du GR20 : Usciolu

Refuge du GR20 : Usciolu

6. Ciottulu di i Mori – Manganu (durée 8h00)

Le refuge de Manganu de 31 places a bénéficié d’une réhabilitation totale en 2001. Ce refuge au sud de la Bocca d’Acqua Ciarnente est donc le premier refuge du GR20 à avoir un système de tri-sélectif en montagne. Normalement cette remise à neuf des refuges devrait être faite pour chaque refuge du GR20… mais il faudra sans doute encore attendre un peu de temps. Tel : 04 95 51 79 00

7. Manganu – Petra Piana (durée 6h30)

28 places sont disponibles au refuge de Petra Piana à une altitude de 1842 m au sud du Mont Rotondo. Tel : 04 95 51 79 10

8. Petra Piana – L’Onda (durée 4h45)

Le refuge de l’Onda n’a que 17 places. A 1430m d’altitude, au sud-est du col d’Oreccia, il surplombe la forêt de pins de Manganellu. Vous aurez donc du refuge une très jolie vue pour votre partie de cartes quotidienne. Tel : 04 95 51 79 10

9. L’Onda -Vizzavona (durée 6h05)

A Vizzavona, vous serez à mi-parcours du GR20. A une altitude de 920m, vous trouverez facilement hôtels, gîtes, bivouacs aménagés, structures privées et épicerie. Il y a également le refuge du GR20 qui a 32 places et le gîte d’étape du Monte d’Oro de 62 places. Tel : Refuge : 04 95 47 22 20 et du gîte d’étape : 04 95 47 21 12.
Un autre refuge / gîte d’étape a ouvert également au Col de Vizzavona : « La Halte du Prince », qui est une évolution de l’activité de l’auberge A Muntagnera. Les gîtes sont composés de chalets de 4 à 6 places avec salle d’eau dans chacun d’eux, et d’un bivouac avec bloc sanitaire indépendant (2 douches et 2 WC). Les repas sont servis dans le restaurant, et du ravitaillement est également proposé. Les réservations se font au 04 95 46 31 02 ou par mail: amuntagnera@free.fr – en précisant que vous venez du site Vacances-Corses.com.

Si vous décidez de quitter le GR20, il vous sera possible de prendre un train ou un bus vers Ajaccio, Bastia ou Calvi. La partie Nord du GR20 est la plus difficile, vous pouvez donc vous accorder une petite pause de quelques jours pour vous baigner et visiter plus paisiblement avant d’attaquer la suite du GR20.

10. Vizzavona – Capanelle (durée 5h15)

E Capannelle à 1586 m d’altitude a 15 places. Mais attention, c’est un refuge du GR20 très… rudimentaire, dirons-nous. Ne vous attendez pas à un grand confort ni à des installations sanitaires, ce n’est pas vraiment prévu au programme. Tel : 04 95 51 79 10

Le refuge du GR20 Bocca a Verde est situé un peu plus loin, s’il vous reste encore un peu de force.

Refuge du GR20 : Paliri

Refuge du GR20 : Paliri

11. Capanelle – Prati (durée 6h10)
A Prati, il y a un refuge de 28 places à 1820 m d’altitude. Mais au niveau du col de Verde, vous trouverez le gîte d’étape de Castastaghju, au croisement avec la randonnée Mare a Mare Centre. Il a des douches chaudes, un camping, un restaurant et une épicerie. Un relais privé : le San Petru di Verde a 26 places et propose un bivouac aménagé, de la restauration et du ravitaillement (ouvert de mi-mai à mi-octobre).

12. Prati – Usciolu (durée 5h45)

Usciolu sous la crête d’Acqua d’Acelli à 1750 m d’altitude comporte 29 places. Le gardien est réputé pour être très sympathique, ce qui aide à apprécier les douches froides ! Tel : 04 95 51 79 10

13. Usciolu – Asinau (durée 8h00)

29 places sont disponibles dans le refuge d’Asinau à 1530m d’altitude. Tel : 04 95 51 79 10

14. Asinau – Paliri (durée 7h00)

A Paliri, vous aurez l’embarras du choix pour vous loger : il y a bien sûr le refuge de Paliri de 20 places, l’Auberge de Bavella sur le Col de Bavedda qui a de la place pour 24 personnes et le gîte « les Aiguilles » comprenant 18 lits. Tel du refuge : 04 95 51 79 10, gîte les Aiguilles : 04 95 72 01 88.

15. Paliri – Conca (durée 5h00)
A Conca, vous trouverez pour votre dernière nuit sur le GR20, le refuge la Tonnelle et le gîte d’étape privé de 30 places avec un camping aménagé. Ce refuge est souvent considéré comme le refuge du GR20 le plus luxueux. Des navettes vers Porto-Vecchio sont organisées sur demande, pour vous permettre de retrouver le bord de mer au plus vite. Tel : 04 95 57 82 72

15 étapes, 15 jours de randonnée intensive, bravo… vous aurez alors fini le GR20, ce qui n’est pas une petite victoire ! Vous allez pouvoir retrouver le confort d’un bon matelas et vous prélasser sur une belle plage pour vous remettre de votre traversée des montagnes Corses.

Vous avez fréquenté un refuge du GR20 ? Donnez-nous vos conseils, racontez-nous votre expérience ! Les photos sont les bienvenues ;-)

Photos de : Québec Rando, Randonnées du GR20 Jean Baptiste Bellet et Running Clouds pour le refuge d’Otu di Piobbu et le refuge d’Usciulu

14 COMMENTAIRES

  1. Je ne suis pas d accord je me suis arrêté à ce refuge en août 2013 les propriétaires sont très accueillants

    l ‘ambiance chaleureuse il faut bien faire la fête pour marquer la fin de la 1 er partie du GR20
    Pour ce qui est des chèques c ‘est comme dans tous les refuges et presque tous les magasins maintenent
    à cause des impayés, cela ne se pratique pas uniquement en Corse.
    Moi je le conseille et j ‘ai un très bon souvenir de mon passage.

  2. NON JE SUIS DESOLEE LES PROPRIETAIRES DE CE BAR REFUGE SONT FORMIDABLES TRES BON ACCUEIL

    J’en garde un très bon souvenir ( de la myrthe aussi) il faut bien fêter la fin de la 1er partie du GR20 .Je les aient rencontrés en AOUT 2013 .

    Je conseille vivement de s’y arrêter et j’y retournerais sûrement. Enfin pour les gens qui aiment la convivialité et ne sont pas coincés.

Add Comment Register



Donnez votre avis