Home Faune et Flore Corses Il était une fois la légende du sanglier nageur…

Il était une fois la légende du sanglier nageur…

Le sanglier aime l’eau… à tel point qu’une légende est née : celle du sanglier nageur. La semaine de 12 avril 2010 a été marquée par une info nautique insolite. Non, il ne s’agit pas d’une réforme politique locale ni d’un divorce de stars insulaires… mais du sanglier super star de Villeneuve-Loubet dans le Var !

sanglier-nageurLundi à l’aube, un sanglier a été repêché avec moult difficultés par des sauveteurs de la SNSM (la Société Nationale de Sauvetage en Mer). Il nageait tranquillement à 2 kilomètres de la côte en direction de la Corse… (Voir la vidéo du sanglier nageur plus bas)

La légende d’antan sur le sanglier nageur a donc été relancée : les aïeuls racontaient que les sangliers faisaient régulièrement le parcours Corse / Continent, Continent / Corse à la nage…et sans brassards :-). Le mystère qui entoure cette histoire reste entier !

Encore un qui vient voir si l’herbe est plus verte ailleurs ?

En fait, pas vraiment. Tous les passionnés de sangliers disent que les sangliers sont de très bons nageurs, mais qu’ils ne se jettent à l’eau qu’en cas de danger (ou pour une envie de brasse matinale :-)). Une légende racontée par l’écrivain Danielle Baudot Laksine dans sa trilogie Pierre le Migrant, dit que lorsqu’en hiver les bergers nettoyaient le maquis par le feu, les sangliers préféraient fuir, ils « nageaient, et débarquaient où le courant les avait menés, tantôt près d’Antibes à la Fontonne, ou bien dans l’Estérel… ».

Une autre raison pour un sanglier de prendre le large est… la chasse au sanglier évidemment. Face à une battue, le choix est vite fait : tous à la mer !

La nage du sanglier, tout un événement

Les cas de sangliers nageurs défraient régulièrement la chronique. En Mars 2009, un sanglier bon nageur aurait parcouru les dix kilomètres qui séparent l’île de Port-Cros de la côte d’Azur. On parle aussi des sangliers marathoniens à la recherche de pérégrinations à travers le pays. Des exemples sont désormais célèbres, notamment ce fameux sanglier qui avait parcouru 71 kilomètres entre la Camargue et les Cévennes ou cet autre qui en avait fait 141 pour quitter l’Hérault et rejoindre la Haute-Loire !

Mais de là à effectuer, les 179 kilomètres qui séparent Villeneuve-Loubet et Calvi, à la nage, il faut vraiment être un sanglier nageur en forme olympique ! Qu’en pensez-vous ? Si pendant vos vacances en Corse, vous croisez un sanglier piquant une tête, pensez à nous rapporter la photo 😉

Photos de Frederic Salein et de Var Matin

(Visited 3,268 times, 1 visits today)

1 COMMENTAIRE

  1. alors pourquoi l'ONCFS a-t'il abattu cette pauvre bête qui venait d'être sauvée par la SNSM ???

    C'est comme cela que l'Office de la Chasse entend la protection de la nature et de la faune sauvage ?

    De qui se moque-t'on ???

Donnez votre avis