Home Faune et Flore Corses Melo, Creno et Nino : les lacs de Corse à visiter sur...

Melo, Creno et Nino : les lacs de Corse à visiter sur le GR20

La Corse est l’île des lacs. Si vous voulez voir de splendides étendues d’eau au cœur des montagnes corses, ce petit focus sur trois des lacs de Corse situés sur le parcours ou à proximité du célèbre GR20 est fait pour vous. Partons à la découverte des lacs de Melo, de Creno et de Nino !

Envie de découvrir la faune sauvage corse ? Montez jusqu’au lac de Nino

C’est le plus grand des lacs de Corse. Le lac de Nino, qui est longé par le GR20, a une superficie de 6.5 hectares. Il est entouré de pozzines, qui sont de vastes parterres de pelouses tourbeuses infiltrées par de petits ruisseaux. Elles forment de larges taches d’un vert très lumineux, qui colorent très joliment les abords du lac. La preuve en photo !

Comme ces trous d’eau renferment de nombreux végétaux, ils sont le régal des animaux sauvages des alentours. Vous rencontrerez (même en plein jour) des chevaux sauvages, des renards, des cochons et des chèvres venus brouter cette herbe tendre. Les cochons sont particulièrement affectueux, surtout lorsque vous pique-niquez…alors évitez de les nourrir si vous ne comptez pas les inviter tous à votre table ;)

Le lac de Nino est accessible à partir du GR20 en partant du col de Vergio. Il faut monter jusqu’à 1 743m pour l’atteindre, mais le point de vue est splendide. En plus, vos pauvres pieds malmenés apprécieront de fouler cette prairie spongieuse et vos papilles se délecteront de l’eau fraiche puisée directement à la source.

Envie d’une petite baignade dans un lac Corse ? Découvrez le lac de Melo

Lac-de-MeloLe lac de Melo (ou Lagu di Melu en Corse) est le lac de Corse le plus fréquenté. Situé à une dizaine de kilomètres de Corte, il accueille entre 1 500 et 2 000 randonneurs par jour en été. Autant dire qu’il y a foule ! Il vous faudra 1h de marche, si vous êtes parmi les plus rapides, pour y arriver. La randonnée se fait par le sentier de transhumance, à partir de la bergerie de Grotelle. Voilà une randonnée agréable à portée de tous.

Un chemin pour les plus sportifs

Pour les plus téméraires, un autre chemin d’accès est possible, mais attention…il est beaucoup plus escarpé. Pour franchir la paroi rocheuse du verrou du lac, il vous faut en effet passer par des passages équipés de chaînes et d’échelles. C’est du sport !

Après l’effort de la montée, quoi de plus agréable que de se baigner dans une eau claire et rafraichissante ? Mais ne prenez pas votre maillot de bain au printemps…n’oublions pas que le lac Melo est un lac d’origine glaciaire situé à 1 711m d’altitude, il est donc gelé 6 mois par an !

On peut continuer encore 45 minutes pour atteindre le deuxième lac de la Restonica : le lac de Capitello qui est aussi le lac de Corse le plus profond.

Petit conseil pour les randonneurs solitaires, partez tôt le matin, il y aura moins de monde sur la route et sur les sentiers.

Envie d’une escapade bucolique ? Faites un tour au lac de Creno

Lac-de-CrenoLe lac de Creno est le seul lac de Corse possédant des pins larici, arbres emblématiques de la Corse. En 1950, une tentative de rehaussement du niveau du lac par un barrage a provoqué la mort de ses pins larici, mais aujourd’hui son équilibre naturel a réussi à être rétabli. Alors si vous êtes amateurs de nature, vous allez être comblé au lac de Creno !

Ce lac de 2 hectares est entouré par de grands pins, qui se reflètent dans son eau foncée. Les drozéras, ces plantes carnivores qui se nourrissent d’insectes, poussent par centaines et le lac est recouvert de nénuphars. Un paysage de rêve !

Le lac de Creno, qui culmine à 1 310m d’altitude, n’est accessible que par les sentiers pédestres. Le départ de la randonnée se fait en haut du village de Soccia. La première partie est en pente, un peu raide, mais une fois arrivé dans la forêt, la promenade est beaucoup plus facile. 45 minutes plus tard, le lac de Creno s’offre à vous en récompense.

Pour prendre le temps de la randonnée

Il existe une version plus longue de la randonnée jusqu’au lac de Creno. Elle part du village d’Ortu et se fait en environ 3h aller/retour, mais le détour vaut le coup ! Et pour animer la promenade, racontez donc à vos enfants et amis, la légende mystérieuse qui entoure le lac. Vous capterez les attentions de tous, en racontant que d’après la tradition, le lac aurait été créé par le diable en personne…

lacs GR20

Petit rappel des règles de précaution : en été, les chemins de randonnées sont souvent très ensoleillés, alors pensez à vous couvrir la tête et à prendre de quoi vous rafraichir régulièrement. Et au printemps, avec la pluie ou la fonte des neiges, certaines sections peuvent se révéler glissantes, alors prenez de bonnes chaussures de randonnée. Partez donc équipés et surtout renseignez vous sur les conditions météo auprès de la météo-montagne (08.92.68.02.20).

Vous avez gravi la montagne pour admirer les lacs de Melo, de Nino et de Creno, pensez à partager vos souvenirs et vos conseils pour tous ceux qui vont bientôt partir !

Photos de WikipédiaSteven House Photography -Patrice.Kalliste

7 COMMENTAIRES

Donnez votre avis